X
    Categories: Aventures

Tromper sa femme avec un homme, est-ce tromper?

Est-ce etre infidele que de tromper sa femme avec un homme

J’éprouve l’envie de tromper ma femme avec un homme

« Je suis avec ma femme depuis onze ans et il y a deux ans nous avons officialisé notre union par le mariage, nous sommes parents d’un petit garçon de quatre mois. Je trompe ma femme avec des hommes depuis qu’elle est tombée enceinte, je vais aussi souvent sur des sites de rencontres homosexuelles pour rencontrer de nouveaux partenaires, ma femme s’est rendu compte de mes visites sur ces sites et a lu certains des messages osés que j’ai laissés et qu’on m’avait envoyés ; je n’ai pas pu nier quand elle m’a mis la vérité sous le nez. J’ai été obligé de lui raconter que j’étais bisexuel et que je l’avais toujours été, parce qu’elle s’imaginait que c’était la grossesse et l’arrivée de notre fils qui m’avait poussé à la tromper avec des hommes. Je lui ai raconté que je me suis marié pour faire plaisir à mes parents et que c’était une chose qui me paraissait normale après tant d’années ensemble. J’aime énormément ma femme et je suis prêt à tout pour qu’elle me pardonne mais je ne peux pas m’empêcher d’aller avec d’autres hommes depuis que j’ai gouté à ce plaisir, c’est devenu une drogue, je n’arrive pas à m’en passer et pour moi ce n’est pas tromper puisque je ne le fais que pour le sexe et le plaisir que m’apportent mes nouvelles rencontres. Je n’ai jamais de relation suivie, je consomme et je passe à autre chose. Ma femme voit cela comme la plus grosse trahison que je puisse lui faire elle m’a même dit qu’elle aurait préféré que je la trompe avec une femme et même une maîtresse lui aurait fait moins de peine, je sens qu’elle est dégoutée de moi et elle dit ne plus me reconnaître et s’être mariée avec un étranger. Je sens bien que ma femme n’a plus confiance en moi et ne croit plus en mon amour pour elle, j’essaye de la rassurer et de lui expliquer que je suis toujours le même. Elle passe ses journées à pleurer et à me maudire ! La situation à la maison est invivable, dès que je sors elle me harcèle pour savoir où je vais et me surveille en permanence, elle fouille dans mes affaires, mon téléphone et exige que je lui donne tous mes mots de passe et identifiants. Je ne sais pas comment expliquer à ma femme que je ne la trompe pas, que je l’aime et que je respecte ma famille plus que tout, j’ai vraiment peur de la perdre. » Philippe, 34 ans.

Tromper, avec un homme ou une femme reste un adultère

Tromper c’est Tromper !

Nous ne jugeons absolument pas votre orientation sexuelle, mais force est de constater que votre situation est compliquée ! Vous dites ne pas tromper votre femme et elle au contraire perçoit vos aventures homosexuelles comme la plus haute trahison, tout dépend bien sûr des limites établies dans le couple mais là il semble bien que votre femme et vous aviez des limites de fidélité différentes, et maintenant elle souffre de vos aventures. Il est certain (selon vos dires) que votre attirance pour les hommes n’est que sexuelle puisque vous ne cherchez pas à prolonger la relation une fois que le rapport a été consommé. Que vous trompiez votre femme avec des femmes ou avec des hommes, cela reste tromper et vous devez comprendre la détresse dans laquelle se trouve votre femme, premièrement elle ne s’attendait pas à votre bisexualité, ce qui est déjà un choc, puisqu’elle croyait connaître l’homme avec lequel elle s’est mariée, et le deuxième choc c’est bien sûr l’infidélité. Le fait de savoir que l’on ne suffit pas à son conjoint provoque une souffrance terrible. Vous devez absolument en discuter avec elle au maximum, lui expliquer quelles sont les raisons qui vous poussent à aller voir des hommes. Si vous ne parvenez vraiment pas à établir un dialogue avec elle, vous devriez envisager une thérapie de couple ou une psychothérapie individuellement, cette situation est très délicate et il ne faudrait pas que vous souffriez de celle-ci, votre orientation sexuelle n’enlève rien au fait que tromper est une trahison pour l’autre partenaire.

Xavier: