Mon expérience sur app de rencontre coquine avec une cougar a plutôt mal fini

Pour se donner du plaisir sexuel, le meilleur endroit pour se trouver des partenaires est le web. Les sites de rencontre de sexe sur celui-ci sont les plateformes indiquées. J'avais l'habitude de faire des rencontres coquines sur les apps de rencontre. Mais l'une m'a vraiment déçue. Il s'agissait d'une rencontre avec une cougar. Une dame de la même tranche d'âge que ma mère. Elle avait 52 ans. Contrairement au plaisir dont je profitais dans mes aventures antérieures sur mes rencontres coquines, cette fois-ci, j'ai été plutôt déçu. La cougar Prisca n'est carrément pas comme les autres. Suivez cet article pour en savoir plus.

Je préfère les femmes cougars

J'ai une petite amie avec qui je partage l'amour depuis trois ans. Mais en réalité, les dames plus âgées que moi m'intéressent plus. Je trouve qu'elles sont superbes au lit. Ma première expérience sexe date de 5 ans avec une femme célibataire qui était notre voisine de maison. Je rendais de temps en temps visite à sa fille dont je suis amoureux, mais dont je n'avais pas le courage d'avouer mes sentiments. Un jour, j'étais allé manquer sa fille. La dame m'a demandé d'entrer pour m'installer. Je me suis installé comme demandé. Quelques minutes après, elle sortit de la chambre avec une grosse somme d'argent qu'elle déposa sur la table à manger en me disant : baise-moi et prends cet argent. Je n'arrivais pas à comprendre. Comment coucher avec une femme qui a le double de mon âge ? Est-ce un piège ? Je ne cessais de me poser des tas de questions jusqu'au moment où, elle n'attendit pas ma décision avant de se mettre nue. Elle s'est approchée de moi et je me suis laissé emporter. J'étais hyper excité. Et ce jour-là, nous avions baisé. Pour une première fois, j'ai couché avec une femme cougar. C'est ainsi que de temps en temps, quand elle a besoin de moi pour lui donner satisfaction, elle me fait appel. Avec cette dame, j'ai commencé par prendre goût aux femmes cougars. Jusqu'au jour où mes parents ont déménagé et j'ai perdu contact avec elle. Je me suis donc tourné vers les apps de rencontre.

Mon aventure avec Prisca sur une app de rencontre

Quand j'ai perdu contact avec la dame avec qui je baisais, je devrais trouver une autre avec qui profiter du plaisir sexuel. J'avoue que ma petite amie, je l'aime, mais les raisons qui font que j'ai continué avec cette pratique sont les suivantes : j'étais bien satisfait et en plus, je ne baisais pas gratuitement. À chaque fin de relation sexuelle, j'étais payé, j'avais des cadeaux, des surprises… Quand j'ai su que je pouvais rencontrer des cougars sur les apps de rencontre, ce fût une joie pour moi. Au début, ce n'était pas facile avec les sites indélicats. Il fallait que je me trouve une bonne app de rencontre cougar. Mais finalement, j'en ai trouvé qui m'inspire confiance. Sur celle-ci, je profitais des rencontres coquines avec des cougars. Des femmes qui ont plus de 40 ans et qui recherchent des partenaires moins âgés pour un plan cul. Majoritairement, c'est des femmes qui disposent d'assez de moyens financiers. Elles sont nombreuses sur les plateformes de rencontre coquine. Dans cette aventure, j'ai rencontré Prisca, une cougar de 55 ans sur une app de rencontre. C'est une veuve qui recherche un jeune homme pour une rencontre coquine sans lendemain. Nous avons échangé et nous sommes parvenus à une rencontre.

Une cougar pas comme les autres

Cette fois-ci, j'ai été déçu. J'aurais tout donné pour ne pas la rencontrer si je pouvais avoir une idée de ce dont elle était capable. Après notre discussion sur le tchat privé de l'app de rencontre, je devrais rencontrer Prisca chez elle. On s'était entendu sur le fait qu'après le plan cul, elle me paie et je rentre chez moi. Mais malheureusement, tel n'a pas été le cas. J'ai rendu visite à Prisca et elle m'a bien accueilli. Nous avons même partagé un repas copieux ensemble. Après cela, nous avions commencé les bonnes choses. C'est là que j'ai découvert que j'avais affaire à une pro du porno. J'avoue que c'était vraiment dégoûtant. Elle m'a forcé à lui sucer le cul !!! D'ailleurs, je n'étais vraiment pas fan du léchage de la chatte. J'étais obligé de le faire, car imaginez-vous, on faisait tout ça en présence de ses gardes du corps bien robustes. C'est avec Prisca que j'ai connu pour la première fois la sodomie. Ce qui m'avait le plus surpris est le fait qu'elle ne se fatiguait pas malgré son âge. J'avoue qu'à un moment donné, j'étais essoufflé et j'étais presque incapable de continuer. Mais elle ne voulait pas comprendre. À un moment donné, je prenais tout comme du viol, car elle a vraiment abusé de moi. Elle m'utilisait contre mon gré ! Après deux heures de plan de cul, j'étais affaibli. Et pour me remercier, j'ai été jeté à la porte pour ne pas avoir été à la hauteur de ce qu'elle espérait.